top of page

Argent colloïdal: quels dosages?

L’argent colloïdal est une solution de particules d’argent, qui s’utilise en voie externe. C’est en fait la seule application autorisée aujourd’hui par les autorités européennes. Comment utiliser l’argent colloïdal et à quels choix procéder ? Nous vous éclairons sur ce composé controversé sur notre territoire, et faisons le point sur les différents dosages de l'argent colloïdal.




Caractéristiques

Il s’agit d’une solution dont les propriétés antiseptiques sont vantées depuis bien longtemps. Pour autant, les scientifiques n’ont pu aboutir à un consensus quant à son utilisation. Les autorités continentales (par la voix de l’EFSA, l’autorité européenne de sécurité des aliments) ont tranché. Elles ont interdit la commercialisation de l’argent colloïdal en tant qu’aliment ou complément alimentaire.

Autrement dit, il est interdit de promouvoir l’usage interne de l’argent colloïdal : cet usage s’il se fait, résulte d’un choix individuel qui doit être éclairé. Les recommandations moyennes en termes d’usage externe ou interne sont détaillées ci-dessous et ne sont en aucun cas une incitation.


Argent colloïdal et usage interne

Les différents modes d’utilisation

L’argent colloïdal s’utilise de manière externe, en vaporisation ou en application directe.


De manière interne, on peut l’utiliser en bain de bouche ou gargarisme, en ingestion (dont la promotion est interdite en Europe), ou encore en nébulisation.


Ces dosages sont pour du 15 ppm, mais sont aussi valables pour du 20 ppm.


Action préventive

En traitement préventif, pour renforcer les défenses immunitaires et activer les échanges cellulaires :


  • les enfants de plus de 8 ans et adultes prendront un bouchon de 20 millilitres à jeun le matin, et le soir avant de dormir. On recommande en général une cure de trois semaines au printemps et à l’automne ;

  • pour les enfants jusqu’à 8 ans, simplement diminuer la dose à 10 millilitres, deux fois par jour.

Traitement

En traitement curatif contre les infections comme le rhume, l’angine, la grippe, la gastro-entérite, ou encore contre les ulcères gastriques ou la fibromyalgie :


  • en cas de fièvre : 20 millilitres toutes les deux heures jusqu’à ce qu’elle tombe ;

  • 30 millilitres le matin à jeun, le midi (10 minutes avant le repas) et le soir au coucher jusqu’à la disparition des symptômes ;

  • pour les enfants jusqu’à 7 ans : conserver la dose de 10 millilitres matin et soir, et en ajouter une le midi.

Problématiques diverses

Les dosages de l'argent colloïdal varient en fonction des troubles concernés:


  • Troubles de la bouche (abcès et douleurs dentaires, gingivite...) : effectuer un bain de bouche puis recracher. Renouveler l'opération plusieurs fois par jour. Dans le cas de la gingivite, des abcès ou de la parodontose, vous pouvez ajouter une prise de 20 millilitres le matin à jeun et le soir au coucher en complément des bains de bouche.

  • Troubles oculaires (conjonctivite, inflammation. chalazion...) : vaporiser l’argent colloïdal dans les yeux plusieurs fois par jour ;

  • Troubles de la sphère O.R.L (otite, sinusite, rhume, bronchite...) : vaporiser dans l'oreille, le nez ou la bouche plusieurs par jour. Pour les maux de gorge, le dosage est de 30 millilitres le matin à jeun, le midi et le soir au coucher (ne pas oublier le gargarisme avant d’avaler). Si nécessaire, notamment en cas de fièvre, prendre 20 millilitres toutes les deux heures. En cas d’infection respiratoire de type bronchite ou sinusite, effectuer des nébulisations d’argent colloïdal (à hauteur de 2 à 3 fois par jour). Y ajouter une prise orale de 30 millilitres trois fois par jour.

  • Troubles cutanés (acné, rosacée, herpès, eczéma, psoriasis, mycose…): 20 millilitres le matin à jeun et le soir au coucher en plus d’une application locale. Pour cela, vaporiser directement la zone concernée et laisser sécher, matin et soir. Attention, dans certains cas on peut observer une aggravation du problème avant que cela se résorbe.