top of page

DATE LIMITE 2019 - LES RÉVÉLATIONS DE CHICO XAVIER




La Folha Espírita (Le journal spirite) de mai 2011 rapporte une révélation faite en 1986, par le médium Francisco Cândido Xavier sur le futur réservé à la planète Terre et à tous ses habitants dans les proches années à venir.


La révélation a été faite à son ami et médium Geraldo Lemos Neto, fondateur de la Maison de Chico Xavier, à Pedro Leopoldo (MG) et l'édition Vinha de Luz (Vignes de Lumière), mais pour le moment, seul lui s'est décidé à parler.


Ceci est maintenant un résumé des points intéressants du texte qui peut être lu dans son intégralité sur la copie n ° 439, année XXXV du Journal Spirite de mi 2011


Cela fait longtemps que je traîne ce fardeau, et j'ai toujours été inquiet dans ce sens que Chico Xavier ne me dirait pas tout de ce qu'il avait raconté aux éditions du Journal Spirite et pourquoi ?


Parce qu'il n'y avait pas de finalité précise dans ce que je savais. Avec l'occasion des échanges que j'ai eu et que je décris dans les pages suivantes, j'ai remarqué que mon esprit recevait un traitement mnémonique différent pour que je parvienne à ne pas oublier ces paroles prophétiques pour en témoigner en temps voulu dans l'avenir lorsque je serais appelé à le faire.


J'ai eu le bonheur de vivre dans l'intimité de Chico Xavier, parler avec lui d'innombrables fois jusqu'au petit matin et, au début, sur de nombreux thèmes de notre intérêt commun, notamment sur des éclaircissements palpitants à propos de la doctrine des Esprits et de l'Évangile de Jésus. Un de ces thèmes abordé a été celui relatif à l'Apocalypse du Nouveau Testament. Depuis lors, dans nos conversations, Chico Xavier a toujours eu un mot ou un autre éclairant la question, soulignant tel ou tel verset et me faisant comprendre, lentement, le moment de la transition par laquelle passe notre orbe planétaire sur le chemin de la régénération " Dans une de ces conversations, se souvenant du livre Brésil, Cœur du Monde, Pays d'Evangile, écrit par l'esprit Humberto de Campos, Lemos Neto avait exteriorisé ses doutes à Chico sur le titre de l'ouvrage, car à ce moment, au milieu des années 80, le Brésil vivait encore avec l'hyperinflation, la pauvreté, la faim, les grandes disparités sociales, la déréglementation économique et politique, pour ne pas mentionner les scandales de corruption et L'arriération culturelle.«Je m'en souviens comme si ce était hier, l'expression de surprise de Chico qui me répondait : Allons Geraldinho, ce que tu voudrais ce serait des privilèges pour la patrie de l'Évangile, quand le fondateur de l'Evangile qui est notre Seigneur Jésus-Christ, a vécu dans la pauvreté, entourés par des malades et des nécessiteux de toutes sortes, a connu toutes sortes de difficultés et de persécutions a été soumis à la torture, presque abandonné par ses amis les plus proches et qu'il est mort crucifié entre deux voleurs ? N'oubliez pas que le fondateur de l'Evangile est passé par toutes sortes de probations, a souffert le martyre de la croix, mais qu'il a ensuite quitté la croix et ressuscité pour la vie immortelle.


Cela devrait servir de guide pour la patrie de l'Evangile. Un jour, nous allons renaître de ses cendres de notre propre sacrifice pour montrer au monde l'immortalité glorieuse !


Dans la séquence de notre conversation, j' ai demandé à Chico ce qu'il voulait dire exactement au regard du sacrifice du Brésil. Aurait-il prédit l'avenir de notre nation et du monde ?


Chico était resté pensif, un peu peu comme s'il s'était retrouvé éclairé par des visions de scènes éloignées et, après un certain temps, il est revenu pour nous dire: «Vous souvenez-vous, Geraldinho, dans le livre d'Emmanuel, Le chemin vers la lumière ? Dans les dernières pages du récit, en chapitre XXIV, dont le titre est le spiritisme et les grandes transitions majeures, que dans celui-ci Emmanuel déclarait que les esprits éclairés et dévoués parlaient d'une nouvelle réunion de la communauté des puissances angéliques du système solaire, dont l'un des membres divin est Jésus, et que la société céleste se réunira pour la troisième fois dans l'atmosphère de la Terre puisque le Christ a reçu la mission sacrée de racheter notre humanité, afin de décider à nouveau du sort de notre monde "Eh bien, Emmanuel a écrit cela en 1938 et j'ai été informé que cette réunion avait déjà eut lieu.


Elle a eut lieu quand l'homme est finalement entré dans la communauté planétaire, laissant le sol du monde terrestre pour fouler la première fois le sol lunaire. L'homme, par ses propres efforts, a remporté le droit et la possibilité de se rendre à la lune, un fait qui s'est matérialisée le 20 Juillet 1969. A cette occasion, le gouverneur spirituel de la Terre, qui est notre Seigneur Jésus-Christ, à l'écoute de la demande d'autres êtres angéliques de notre système solaire, avait convoqué une réunion pour discuter de l'avenir de notre planète. Ce que je peux vous dire, Geraldinho est qu''après de nombreuses discussions et de débats entre eux, plusieurs suggestions ont été données à la fin de ce céleste conclave.


La bonté de Jésus a décidé de donner une dernière chance à la communauté de la terre, un dernier moratoire pour permettre aux habitants de la Terre de développer la civilisation sur la planète Terre. Toutes les obligations karmiques qui étaient prévues se sont succédées pour une échéance à la fin du XXe siècle mais elles ont ensuite été suspendues par la miséricorde du ciel pour laisser à notre monde une dernière chance de progrès moral.


Le plus drôle, c'est que vous pouvez reconnaître exactement la période actuelle dans les évangiles et dans l'Apocalypse, que nous vivons dans la onzième heure, la dernière heure, l'heure du dernier appel.


Je lui ai demandé ce qui s' était dit à la suite des délibérations de Jésus, et il m'a répondu :


"Notre Seigneur accordait un moratoire de 50 ans sur la société terrestre, pour commencer au 20 juillet 1969 et, par conséquent, se terminer en juillet 2019.


Jésus a ordonné, alors que leurs émissaires célestes s'engageraient alors plus directement dans le maintien de la paix entre les peuples et les terres des nations, afin de travailler pour nous faire intégrer plus rapidement la communauté mondiale comme un système solaire mondial davantage régénéré à la fin de cette période.