Les cycles de réincarnation : le temps en incarnation



Quel est l'impact du temps sur nos incarnations ?

Chaque être humain est confronté à l’incarnation dans le but de progresser.

La renaissance dans un nouveau corps nous permet d’acquérir de nouvelles connaissances dans de nombreux domaines.

La réincarnation peut être effectué sur notre sphère la Terre, ou ailleurs, sur d’autres planètes.

Nous aborderons la notion de temps lors de l’incarnation.


A noter que le temps est une notion purement liée à la planète sur laquelle nous nous réincarnons.

En effet, dans l’astral, la perception du temps qui passe est inexistante. Cela peut expliquer pourquoi certains esprits n’ont pas la notion du temps qui s’écoule.


Informations issues de messages d’esprits canalisés par Dark Angel.


Quel est le processus de notre première incarnation sur Terre ?


Comment se réincarne t-on sur Terre ?

Une nouvelle âme commence à son premier degré, par la base, c’est à dire qu’elle devra apprendre la culture de l’Homme.

En ce sens, elle devra s’enraciner dans son élément et en découvrir les persistances, les aléas, les affres, les violences et tout ce qui s’en suit, afin d’absorber en elle la vitalité de l’Homme, ainsi que ce qui la constitue : le bien, le mal, l’amour, la haine, la rancoeur, le pardon, etc…

Cela implique qu’il prendra naissance dans un état « primal », en dehors de ce que vous nommez les états « civilisés ».

Il prendra sa source dans des peuplades qui ont conservés la nature initiale, dans des pays pauvres de tout, pour s’enrichir DU tout.

Au fil de ses vies, il pourra se construire et grandir et accéder aux connaissances et aller dans des pays plus « industrialisés ».

Il est évident que toutes personne vivant sur ces terres pauvres ne sont pas à leurs premières incarnations, certains ont décidés de retourner à ce premier état afin de se parfaire, ou de recommencer au point de vie initial. »


Médium : Dark Angel, reçu le 27 Mai 2009


Quelle est la durée entre deux incarnations ?

On se demande souvent quel est le temps nécessaire entre deux incarnations.

On pense souvent à un cycle défini de réincarnation. Nous allons voir ci dessous que cette notion de temps n’est pas figée.


Y’a-il un cycle défini entre deux incarnations ?

C’est une question somme toute sommaire. La réponse est évidemment non.

Comme toutes choses, cela est relatif à la façon d’avoir vécu, les décisions prises par le libre arbitre, les actions menées, la compréhension du vécu récent et passé. Mais aussi l’attachement aux êtres restés sur le plan physique, et le décès survenu.

La substance de l’énergie a également son importance. Cette dernière est une empreinte caractéristique à chaque individu qui génère une élévation plus ou moins dissipée ou égale aux vibrations des différents plans à traverser.

Le retour au corps physique peut avoir une durée très courte ou très longue. De un an à des milliers d’années si cela est nécessaire.

Mais il faudrait une âme extrêmement perdue pour rester des milliers d’années dans ce méandre.

Comme pour toute chose, ces données de temps ne sont pas correspondantes à tous les mondes, d’où le coté relatif d’une réponse.

En effet, vous avez besoin de repères, comme les années, votre âge, l’heure, les cycles.

Cela n’est valable que pour vous et différent sur d’autres sphères.

Médium Dark Angel – Message Reçu le 29/12/2008


Quel est le nombre de vies en réincarnations ?

Quel est le nombre de vies en tant qu’être réincarné que nous devons accomplir ? Voici quelques explications sur le but de la réincarnation.

Beaucoup d’entre nous se demandent aussi à quelle fréquence nous nous réincarnons.

N’oubliez pas que chaque personne est différente. Et que ce parcours est intrinsèque à la personne elle même, et à son degré d’apprentissage et de compréhension.


Combien de fois nous réincarnons-nous ?

Nous ne montrons pas certaines choses car l’homme n’est pas prêt à tout voir.

Néanmoins, nous sommes capables de vous montrer ce que vous devez comprendre pour vous amener le discernement. Cela n’est jamais fait au hasard.

L’important ne réside pas dans le nombre de vies parcourues.

Si tu saisis tout ce que tu as pu parcourir, vivre et voir durant tes nombreuses vies, tout le monde nous sollicite sur cela mais cela n’est rien. Cela n’est que pure fioriture.

Sache que ta vie n’a pas commencé sur cette sphère.

Tout comme chaque être qui y réside et qu’elle ne se terminera jamais sur cette planète.

Ta conception des choses est erronée. Nous ne pouvons vous donner plus de détails sur l’âme car trop complexe.

Les explicatifs vous dépasseraient de loin.

Vous parcourez tant de chose à votre commencement, cela est implicitement complexe.

Les douleurs engendrées par la conception de l’homme et de l’être sont inimaginables à la douleur humaine. (1 milliardième est enduré à sa conception première. L’homme ne serait pas capable de supporter cette douleur en tant qu’homme).

Votre conception de la douleur est physique, correspondant à l’échelle de l’existence humaine.

Votre âme ne souffre plus. Cependant votre esprit est encore attaché à la matière.

L’esprit est le relais entre l’âme qui a souffert et votre corps physique qui souffre… Si peu

Votre âme le ressent-elle ainsi ?

L’esprit ressent la douleur à sa manière suite aux courant d’énergies divers et variés (notamment les chocs électriques). Mais l’âme ne ressent rien. Elle a tant souffert pour être crée. Son rôle est déterminant car elle assimile tout le savoir, les connaissances.

Tu comprends maintenant pourquoi nous ne donnons suite quand on nous demande « mais quelles furent nos vies passées » ?

Elles ne sont rien, vous êtes tout.

L’homme dans sa grandeur pense qu’il doit se construire mais il ne cesse de vouloir revenir au passé alors que tout est en lui mais il ne s’accepte pas.

Nous vous donnons des indices, vous apportons des clés. Mais nous ne devons pas tout vous donner. Apprenez à ressentir ce que vous êtes au fonds de vous.

Nous cherchons à t’ouvrir vers ce que tu es et ce que tu as.

Si vous receviez toutes les réponses à vos questions, il n’y aurait pas de connaissance.

Nous ne nous déplaçons jamais pour rien.

Tout a un but si nous nous mettons sur votre route tout en respectant votre libre arbitre et votre libre pensée, nous devons également agir pour votre avancée.


Quel est l'impact de nos incarnations successives ?

Certains esprits ont vécus des choses traumatisantes, et leurs décès ne fut pas sans souffrances psychologiques et physiques.

Même si un esprit a fait la part des choses et qu’il décide de vouloir se réincarner, il est prévenu que sa prochaine vie sera quelque peu destabilisée par les souvenirs gravés restés trop proches de leurs dernières vies.

La mémoire des actes réside dans l’âme, qui est protégée dans votre périsprit.

Celui-ci garde toute empreinte de ce que vous avez été auparavant, de vos naissances, jusqu’à vos décès. Certaines fluctuations demeurent vivaces, les vibrations déclinées suivant vos décès continuent de subsister au delà de la mort, et lors de vos réincarnations.

De ce fait, il n’est pas rare qu’une même famille se retrouve recomposée durant un nombre de vies leur permettant ainsi de comprendre, et de passer au delà de la peine profonde dont aura été atteinte l’âme.

Ces souvenirs n’ont pas pour but de faire souffrir, mais d’amener à une compréhension de l’horrible vérité que certains hommes exploitèrent par d’immondes stratagèmes.

L’être peut être vil et nocif, comme il peut être bon et bienfaiteur.

La souffrance doit demeurer parfois, pour comprendre, pour mener à bien une autre vie, s’apercevoir de ce que vous avez la chance d’avoir aujourd’hui par ce que vous avez perdu hier.

Un petit rien est un grand tout pour celui qui a le regard grandi par certaines expériences.

Médium : Dark Angel et Ananta – Reçu le 28 janvier 2012 via incorporation.


Source : https://myst-spiritisme.fr

126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout